Demande d’entretien des parties communes

Nombre de vues :
5 161 fois
Nombre d'utilisations :
9 043 fois
Mise à jour :
02/10/2019

Sont communes les parties des bâtiments et des terrains affectées à l'usage ou à l'utilité de tous les copropriétaires ou de plusieurs d'entre eux (par exemple : le jardin, les couloirs, le hall d’entrée).

La cage d’escalier de votre résidence n’est pas nettoyée, le hall d’entrée est sale, vous souhaitez que des dispositions soient prises mais vous ne savez pas à qui vous adresser ? Comment effectuer une demande d’entretien des parties communes en l’absence de copropriété ? Comment effectuer cette demande dans le cadre d’une copropriété ? Nous vous indiquons la démarche à suivre.

Comment effectuer une demande d’entretien des parties communes en l’absence de copropriété ?

En vertu de l’article 1719 du Code civil, le bailleur a l’obligation d’entretenir le bien immobilier de manière à ce qu'il puisse répondre à l'usage pour lequel il est loué. La même règle est édictée à l’article 6 de la loi n° 89-462 du 6 juillet 1989.

Ainsi, il revient au propriétaire d’un immeuble d’entretenir les parties communes (entrée de l’immeuble, escalier etc.).

Cependant le bailleur peut demander à son locataire le remboursement de certains frais d’entretien.

Le décret du 26 août 1987 dresse une liste exhaustive des charges récupérables par le bailleur.

Les charges récupérables ou charges locatives sont les dépenses prises en charge par le bailleur que celui-ci peut se faire rembourser par le locataire.

Sont notamment récupérables les frais engagés par le bailleur pour l’entretien des parties communes (par exemple l’achat de produits d’entretien, de balais).

Il en est de même des frais de personnel dans le cas où le bailleur a engagé une femme de ménage pour l’entretien des parties communes.

Si le bailleur manque à son obligation d’entretien, le locataire pourra d’abord signaler verbalement le manquement.

Si le bailleur ne réagit pas, le locataire pourra le mettre en demeure d’effectuer le ménage par lettre recommandée avec accusé de réception.

Si le conflit persiste, le locataire pourra saisir la commission départementale de conciliation ou le tribunal d’instance.

Que faire en cas de copropriété ?

En cas de copropriété, le locataire doit adresser une demande d’entretien des parties communes au syndic de copropriété. Ce dernier est chargé de pourvoir à la conservation, à la garde, à l’entretien de l’immeuble. A cet effet, le syndic peut engager ou congédier le personnel employé par le syndicat et fixer les conditions de son travail.

Attention : Le syndic ne peut pas supprimer le poste de gardien, la suppression doit faire l’objet d’un vote à la majorité des deux tiers.

Lorsque le ménage n’est pas effectué dans la copropriété ou qu’il n’est pas réalisé aux fréquences convenues lors de la signature du contrat d’entretien, les copropriétaires (ou locataires si le logement est loué) doivent se tourner vers le syndic. C’est en effet au syndic qu’incombe la responsabilité de rappeler l’entreprise de nettoyage à ses obligations.

Liens utiles :

Votre démarche en ligne

En remplissant les formulaires que nous vous soumettons, vous obtiendrez via ces 5 étapes simples un récapitulatif concret de la procédure à suivre, pas à pas, mais également 1 document prêt à l’emploi pour finaliser votre démarche.

Remplir le formulaire

Démarche gratuite

Sans engagement

9 043 démarches déjà réalisées

Réaliser cette démarche en ligne

Remplir le formulaire

Démarche gratuite

Sans engagement

Icone document
Nb. de document(s)
1 document
Icone arborescence
Nb. d'étape(s)
5 étapes
Temps nécessaire
3 minutes
Document(s) généré(s) :

Demande d’entretien des parties communes

Avis récents

Note moyenne : 5 / 5
merci infiniment pour l'aide apporter
Demande d’entretien des parties communes

15/02/2019 à 09h57

Découvrez l'offre Assurance Auto Allianz
Assurance Auto Allianz
1 mois de cotisation offert
pour une nouvelle souscription d'un contrat auto
Profitez des offres spéciales