Demande de paiement des heures supplémentaires

Remplissez dès maintenant votre demande de paiement des heures supplémentaires

Nombre de vues :
4 606 fois
Nombre d'utilisations :
10 921 fois
Mise à jour :
29/11/2019

Toute heure de travail accomplie à la demande de l’employeur, au-delà de la durée légale hebdomadaire, soit 35 heures, ou au-delà d'une durée considérée comme équivalente prévue par une disposition conventionnelle est une heure supplémentaire. Les heures supplémentaires doivent être rémunérées à un taux supérieur au taux normal ou ouvrent droit à un repos compensateur.

Vous avez effectué des heures supplémentaires et souhaitez en demander le paiement à votre employeur ? Nous répondons à toutes vos questions sur le paiement des heures supplémentaires.

Comment sont rémunérées les heures supplémentaires ?

Les heures supplémentaires ouvrent droit à une majoration salariale ou, à un repos compensateur équivalent.

  • La majoration des heures supplémentaires

Le taux de majoration des heures supplémentaires est prévu par une convention ou un accord collectif d’entreprise ou d’établissement ou à défaut par une convention ou un accord de branche.

Ce taux de majoration ne peut jamais être inférieur à 10%.

A défaut d’accord, les heures supplémentaires donnent lieu à une majoration de salaire de 25 % pour chacune des huit premières heures supplémentaires. Les heures suivantes donnent lieu à une majoration de 50 %.

  • Le repos compensateur équivalent

Le paiement des heures supplémentaires peut être remplacé, en tout ou partie, par un repos compensateur équivalent si ce repos est prévu par un accord ou une convention collective. La durée de ce repos est équivalente à la rémunération majorée (1h15 de repos pour les heures majorées à 25% et 1h30 pour les heures majorées à 50%).

À défaut d'accord ou de convention collective, le contingent annuel d’heures supplémentaires est fixé à 220 heures par salarié. Etant précisé que la durée maximale hebdomadaire de travail est de quarante-huit heures (sauf circonstances exceptionnelles).

Lorsque le nombre d’heures supplémentaires accomplies dépasse le contingent annuel, le salarié a également droit à une contrepartie en repos.

Une convention ou un accord peut fixer la durée, les caractéristiques et les conditions de la prise de cette contrepartie obligatoire sous forme de repos. A défaut d'accord, la contrepartie obligatoire sous forme de repos est fixée à 50 % des heures supplémentaires pour les entreprises de 20 salariés au plus (soit 1h30), et à 100 % de ces mêmes heures pour les entreprises de plus de 20 salariés (soit 2h).

Lorsque l’employeur procède au paiement des heures supplémentaires, il doit en faire mention dans le bulletin de paie. A défaut, l’employeur se rend coupable de travail dissimulé.

  • Non-paiement des heures supplémentaires :

En cas de non-paiement des heures supplémentaires, le salarié doit procéder par plusieurs étapes :

Il doit d’abord signaler le manquement verbalement à l’employeur car il peut s’agir d’un simple oubli.

Si l’employeur ne procède pas au paiement, le salarié peut lui envoyer une mise en demeure par lettre recommandée avec accusé de réception.

Dans cette lettre de demande, il faut :

  • signaler les heures supplémentaires effectuées (précisant le nombre d'heures et les dates)
  • exiger leur paiement
  • rappeler que vous avez déjà fait la demande oralement en précisant la date et l'heure exacte et que jusqu' à maintenant vous n'avez toujours pas été payé
  • dater et signer votre lettre avant de l'envoyer
  • joindre à cette lettre quelques preuves (e-mail vous demandant d’effectuer des heures supplémentaires, relevé de pointeuse, e-mails professionnels envoyés pendant les heures supplémentaires, témoignages écrits …)

Que faire si l’employeur ne répond pas ?

Si l’employeur ne répond pas à la mise en demeure, le salarié pourra intenter une action en justice devant le Conseil de Prud’hommes. Le délai pour saisir la juridiction est de 3 ans à compter du jour où celui qui l'exerce a connu ou aurait dû connaître les faits lui permettant d'exercer l’action en paiement.

L’employeur pourra être condamné à payer des rappels d’heures supplémentaires, des dommages et intérêts, une indemnité forfaitaire de 6 mois de salaire et une amende pour travail dissimulé.

Qui doit prouver les heures supplémentaires ?

La charge de la preuve incombe aux deux parties et que le juge statuera au cas par cas, selon les éléments de preuve apportés.

Selon la jurisprudence, il revient au salarié qui réclame le paiement d’heures supplémentaires d’apporter des premiers éléments de preuve. C’est ensuite à l’employeur d’y répondre en apportant les éléments de nature à justifier les horaires effectivement réalisés par le salarié.

Liens utiles:

Votre démarche en ligne

En remplissant les formulaires que nous vous soumettons, vous obtiendrez via ces 5 étapes simples un récapitulatif concret de la procédure à suivre, pas à pas, mais également 1 document prêt à l’emploi pour finaliser votre démarche.

Remplir le formulaire

Démarche gratuite

Sans engagement

10 921 démarches déjà réalisées

Réaliser cette démarche en ligne

Remplir le formulaire

Démarche gratuite

Sans engagement

Icone document
Nb. de document(s)
1 document
Icone arborescence
Nb. d'étape(s)
5 étapes
Temps nécessaire
3 minutes
Document(s) généré(s) :

Demande de paiement des heures supplémentaires

Avis récents

Note moyenne : 4 / 5
Découvrez l'offre Assurance Auto Allianz
Assurance Auto Allianz
1 mois de cotisation offert
pour une nouvelle souscription d'un contrat auto
Profitez des offres spéciales