Puis-je bénéficier de mes droits au chômage en cas de rupture de la période d'essai ?

Image d'illustration de la fiche : puis-je bénéficier de mes droits au chômage en cas de rupture de la période d'essai ?
  • Publié par : Allianz
  • Dernière modification : 28/07/2022
L'essentiel à portée de clic


Pour avoir droit à l’allocation d’assurance chômage ou Aide au Retour à l’Emploi (ARE), vous devez en principe avoir été involontairement privé de votre emploi.

Néanmoins, sous certaines conditions, la rupture de la période d’essai à votre initiative peut constituer un cas de rupture légitime et ouvrir droit à l’allocation de retour à l’emploi.

Sous quelles conditions puis-je bénéficier de l’allocation d’assurance chômage si je mets fin à la période d’essai ?

Vous devez remplir 2 conditions :

  • avoir été embauché à la suite d’un licenciement, d’une rupture conventionnelle, ou de la fin d’un contrat de travail à durée déterminée n’ayant pas donné lieu à une inscription comme demandeur d’emploi.


  • avoir rompu la période d’essai avant l’expiration d’un délai de 65 jours.

Sous quelles conditions puis-je bénéficier de l’allocation d’assurance chômage si c’est mon employeur qui est à l’origine de la rupture ?

Vous devez remplir la condition d’affiliation au régime d’assurance chômage (en principe 4 mois d'affiliation au cours des 28 derniers mois).

Attention

Si vous avez quitté volontairement votre précédent emploi, vous aurez droit à l’assurance chômage à condition que :

  • le nouveau contrat soit un contrat à durée indéterminée,

  • vous justifiez de 3 années d’affiliation continue,

  • votre employeur y mette fin avant l'expiration d'un délai de 65 jours.
[/warn]

Bon à savoir

La fin du contrat de travail prise en compte pour l'ouverture des droits doit se situer dans les 12 mois précédant l’inscription comme demandeur d'emploi (sauf exceptions).

TravailRupture/démission
Vous souhaitez-signaler un problème sur cette fiche juridique ? Signalez-le

Notre équipe s'efforce de mettre régulièrement à jour le contenu de chacune des fiches. Néanmoins, il est fortement conseillé de vous rapprocher d'un professionnel du droit afin de valider la pertinence de votre action.

Référence(s) juridique(s) :

Article L5422-1 du Code du travail.
Article R5422-1 du Code du travail.
Convention du 14 mai 2014 relative à l'indemnisation du chômage et les textes qui lui sont associés.

Nos autres fiches dans la catégorie Rupture/démission

Rupture/démission J'ai signé une rupture conventionnelle avec mon employeur. Je souhaite me rétracter. Puis-je bénéficier d'un délai de rétractation ?

Vous venez de signer, d’un commun accord avec votre employeur, la rupture de votre contrat de travail à durée indéterminée.Avant la signature de la convention de rupture, vous avez dû passer un ou plusieurs entretiens pour négocier votre départ.Une fois la convention de rupture conventionnelle signée ...

Rupture/démission Quelles sont les modalités à respecter si je souhaite mettre fin à ma période d'essai ?

La période d'essai permet à l'employeur d'évaluer les compétences du salarié dans son travail et au salarié d'apprécier si les fonctions occupées lui conviennent.Vous pouvez rompre librement votre période d’essai, mais vous devez cependant ...

Rupture/démission Je suis en CDD. J'ai trouvé un emploi en CDI. Puis-je demander la rupture anticipée de mon CDD ?

En principe, le contrat de travail à durée déterminée ne peut être rompu avant l’échéance du terme qu'en cas de faute grave, de force majeure ou inaptitude constatée par le médecin du travail.Existe-t-il des exceptions à ce principe ?Le contrat à durée déterminée n ...