MOTEUR DE RECHERCHE
Partager sur twitter
Partager sur Facebook
Partager sur Google Plus
Partager sur Google Plus

Mon avocat ne me répond plus et demeure injoignable. Puis-je en changer ?



Si votre avocat ne se manifeste plus, tentez tout de même de le joindre par un courrier recommandé avec avis de réception.

Sachez que vous pouvez changer d’avocat à tout moment, même en cours de procédure.

Vous devrez régler les honoraires et les frais dus à cet avocat pour le travail qu’il aura effectué.

Votre ancien avocat devra quant à lui restituer votre dossier sans délai. En pratique, vous pourrez confier ce transfert à votre nouvel avocat qui se rapprochera de son confrère.

Qui est compétent pour régler les litiges entre un avocat et son client ?


Le bâtonnier de l’ordre du barreau auquel appartient votre avocat est compétent pour résoudre les litiges que vous rencontrez.

Pour le saisir, adressez-lui une lettre soit par recommandé avec accusé de réception, soit en la remettant à l'ordre contre récépissé, en y joignant les coordonnées de votre avocat ainsi que les motifs qui vous ont amenés à en changer, à savoir :

  • le silence à vos demandes,
  • l’absence de votre avocat à une audience,
  • un désaccord lié aux honoraires,
  • le refus de restitution de votre dossier, etc.

Référence(s) juridique(s)
Loi n° 71-1130 du 31 décembre 1971 portant réforme de certaines professions judiciaires et juridiques.
Décret n°91-1197 du 27 novembre 1991 organisant la profession d'avocat
Publié par le - Dernière mise à jour de la fiche le 29/05/2019
Vous souhaitez signaler un problème sur cette
fiche ?