Recherche

Résultats de votre recherche

Nombre de résultats :

Charger plus

Filtrer par catégories

Je souhaite obtenir la nationalité française. Vais-je subir un examen de français ?

Publié par Allianz PJ le 21/03/2017 - Dernière modification le 26/07/2019
Image de présentation
Lorsqu’une personne de nationalité étrangère souhaite acquérir la nationalité française, elle peut déposer un dossier de demande de naturalisation. Pour que cette demande soit recevable, elle doit satisfaire à différentes conditions, et notamment justifier d’une intégration à la société française.

Comment justifier d’une intégration à la société française ?

Lorsqu’une personne de nationalité étrangère souhaite acquérir la nationalité française, elle peut déposer un dossier de demande de naturalisation. Pour que cette demande soit recevable, elle doit satisfaire à différentes conditions, et notamment justifier d’une intégration à la société française.

Comment justifier d’une intégration à la société française ?

Vous devez justifier de votre assimilation à la société française, notamment par une connaissance suffisante de la langue, de l’histoire, de la culture et de la société française, des droits et devoirs conférés par la nationalité française ainsi que par l’adhésion aux principes et aux valeurs essentiels de la République.

Attention !

A l'issue du contrôle de votre assimilation, vous devrez signer la charte des droits et devoirs du citoyen français.

Comment justifier d’une connaissance suffisante de la langue française ?

Vous devez comprendre les conversations de la vie courante et être capable de parler de sujets familiers qui vous intéressent. Le niveau nécessaire correspond au niveau B1 du Cadre européen commun de référence pour les langues. Vous pouvez justifier de votre niveau de plusieurs façons :
  • Soit par une attestation délivrée par un organisme reconnu par l’Etat comme apte à assurer une formation « français langue d’intégration ».
  • Soit par une attestation à l’issue d’un test linguistique certifié ou reconnu au niveau international, permettant d'évaluer votre niveau de compréhension et votre niveau d’expression orale. Ce test doit figurer sur une liste fixée par le ministre chargé des naturalisations.
Remarque : la condition de connaissance de la langue française ne s'applique pas aux réfugiés politiques et apatrides résidant régulièrement et habituellement en France depuis 15 années au moins et âgés de plus de 70 ans.

Bon à savoir

Le livret du citoyen a été conçu pour permettre d’illustrer les domaines et le niveau des connaissances attendue.
Référence(s) juridique(s)
Articles 21-24 et 21-24-1 du Code civil.
Article 37 du décret n°93-1362 du 30 décembre 1993 relatif aux déclarations de nationalité, aux décisions de naturalisation, de réintégration, de perte, de déchéance et de retrait de la nationalité française.
Arrêté du 11 octobre 2011 fixant la liste des diplômes et attestations requis des postulants à la nationalité française.
Circulaire du 30 novembre 2011 relative au niveau de connaissance de la langue française requis des postulants à la nationalité française.

Publié par Allianz PJ le 21/03/2017 - Dernière modification le 26/07/2019

Vous souhaitez signaler un problème sur cette fiche juridique ? Signalez-le

Notre équipe s'efforce de mettre régulièrement à jour le contenu de chacune des fiches. Néanmoins, il est fortement conseillé de vous rapprocher d'un professionel du droit afin de valider la pertinence de votre action.