Si je change ma chaudière, puis-je bénéficier d'un crédit d'impôt ?

Image d'illustration de la fiche : si je change ma chaudière, puis-je bénéficier d'un crédit d'impôt ?
  • Publié par : Allianz
  • Dernière modification : 10/08/2022
L'essentiel à portée de clic


Afin de réduire les consommations d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre, les particuliers qui effectuent des travaux d’amélioration énergétique dans leur résidence principale peuvent, sous certaines conditions, (locataires, propriétaires ou occupants à titre gratuit) bénéficier d’une réduction d’impôt : il s’agit du Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE).

Attention

Depuis le 1er janvier 2021, le CITE a été supprimé et remplacé par le dispositif MaPrimeRenov. Toutefois, il est toujours possible de bénéficier du CITE si les dépenses ont été engagées avant le 1er janvier 2021 et qu'elles obéissent aux conditions.

Quelles sont les conditions à remplir pour bénéficier du CITE ?

5 conditions doivent être réunies :

  • les travaux doivent être réalisés dans une résidence principale située en France ;

  • la résidence doit être achevée depuis plus de 2 ans ;

  • l’équipement doit être fourni et installé par une entreprise ou un professionnel. Pour certains travaux, l’entreprise ou le professionnel doit être reconnu(e) et certifié(e) garant de l’environnement (RGE) ;

  • les équipements et matériaux doivent satisfaire à des caractéristiques techniques et des critères de performance pour être éligibles au crédit d’impôt.

  • les revenus du ménage doivent être compris entre des valeurs qui dépendent du nombre de personnes composant le ménage. Par exemple si le ménage est composé d'une personne, le revenu fiscal de référence doit être entre 25 068 euros en Ile-de-France ou 19 074 euros ailleurs, et 27 706 euros.

Peut-on bénéficier du CITE pour le changement d’une chaudière ?

Les chaudières à alimentation automatique fonctionnant au bois ou autres biomasses ouvrent droit au CITE à hauteur de 4 000 €, contre 3 000 € pour les chaudières à alimentation manuelle.

En 2019, l'acquisition d'une chaudière très haute performance énergétique quelles que soient ses caractéristiques ouvrait droit au CITE.

A combien s’élève le CITE ?

Le CITE permet de bénéficier d’une déduction fiscale dont le montant varie selon les travaux entrepris mais qui ne peut excéder 75% du montant des travaux réalisés.

Toutefois ce crédit d'impôt sera plafonné à une somme de :

  • 2400 €pour une personne seule

  • 4800€ pour un couple marié ou pacsé


Le montant es majoré de 120 euros par enfant à charge.

Quelles sont les conditions pour bénéficier du dispositif MaPrimeRenov ?

Sous condition de ressources, le particulier peut bénéficier d'une prime pour certaines dépenses en faveur de travaux d’amélioration de la qualité énergétique de son habitation principale achevée depuis au moins 2 ans.

Le montant de la prime dépendra des ressources du ménage.

La prime est divisée en quatre catégories : bleu, jaune, violet et rose. Chaque catégorie donne, selon la composition du foyer et le lieu où réside le demandeur (Ile-de-France ou ailleurs). Pour déterminer le montant de la prime à laquelle vous avez le drot, vous pouvez effectuer une simulation en ligne sur le site maprimerenov.gouv.fr.

Divers travaux sont éligibles à cette aide et notamment, s'agissant des chaudières, l'installation d'une chaudière à bûches ou d'une chaudière à gaz à très haute performance énergétique ou d'une chaudière à granulés/pellets.
Fiscalité/impôtsDéductions fiscales/crédit d'impôts
Vous souhaitez-signaler un problème sur cette fiche juridique ? Signalez-le

Notre équipe s'efforce de mettre régulièrement à jour le contenu de chacune des fiches. Néanmoins, il est fortement conseillé de vous rapprocher d'un professionnel du droit afin de valider la pertinence de votre action.

Référence(s) juridique(s) :

LOI n° 2014-1654 du 29 décembre 2014 de finances pour 2015.
LOI n° 2016-1917 du 29 décembre 2016 de finances pour 2017.
Article 200 quater du Code général des impôts.
Article 18 bis de l’annexe 4 du code général des impôts.
BOI-IR-RICI-280-20160630.

Nos autres fiches dans la catégorie Déductions fiscales/crédit d'impôts

Déductions fiscales/crédit d'impôts Mon employeur prend en charge le paiement de la totalité de la mutuelle collective. Cela aura-t-il une incidence fiscale ?

Tout employeur a l'obligation de proposer aux salariés une mutuelle santé collective.La cotisation à cette mutuelle santé est prise en charge à 50% par l’employeur. Toutefois, un accord collectif ou une décision unilatérale du chef d’entreprise peut prévoir une prise en charge supérieure, ou même ...

Déductions fiscales/crédit d'impôts Je souhaite déduire de mes revenus des frais de transport (essence, péage et usure). Quels justificatifs dois-je apporter à l’administration fiscale ?

Les particuliers qui travaillent loin de leur domicile peuvent déduire de leurs revenus certains frais liés à leur activité professionnelle. Mais les frais de transport professionnels ne sont déductibles que s’ils sont justifiés.Quels sont les frais de transport déductibles ?Les frais de transport sont les frais liés ...

Déductions fiscales/crédit d'impôts A la suite d'importants travaux dans un de mes appartements, j'ai créé un déficit foncier. Puis-je l'imputer sur mon revenu global ?

Lorsque les charges déductibles des revenus fonciers du propriétaire d’un appartement mis en location sont supérieures aux recettes brutes imposables, le déficit foncier est, sous certaines conditions, imputable sur le revenu global.Qui peut imputer son déficit foncier sur son revenu global ?Le propriétaire d’un appartement mis ...