Partager sur twitter
Partager sur Facebook
Partager sur Google Plus
Partager sur Google Plus

Donner congé à son locataire pour vendre son logement

Nombre de vues : 15 828 fois  -  Nombre d'utilisations : 11 646 fois  -  Mis à jour : 22/07/2019
↓

Vous êtes propriétaire d’un logement que vous avez mis en location et vous souhaitez le vendre libre de toute occupation. Vous devez envoyer une lettre de congé pour vente à votre locataire.  Attention, les conditions sont très strictes.

Des conditions très encadrées

Le congé pour vente doit se faire avec une lettre de résiliation de bail pour vente.

La vente du logement peut se faire uniquement à l’échéance du contrat de bail.

La lettre doit contenir certains éléments afin que le congé soit considéré comme valable.

Vous devez mentionner le motif du congé, à savoir, vendre votre bien.

En notifiant le congé pour vente du bien conformément à l’article 15 de la loi du 6 juillet 1989, cela équivaut à une offre de vente.

Le locataire a alors la possibilité d’acquérir le bien pour en devenir propriétaire. Il dispose d'un droit de préférence.

Le droit de préférence est le droit conféré à une personne d’acquérir en priorité le bien que son propriétaire décide de vendre.

Comment rédiger la lettre de congé ?

La notification de non renouvellement du bail pour vente du logement constitue une offre de vente.

Dans la lettre de congé, vous devez mentionner :

  • le prix de vente du bien
  • les conditions de vente (logement et annexes)

Dans cette lettre de congé pour vente, vous devez rappeler à votre locataire qu’il peut acquérir le bien en priorité.

Si vous souhaitez vendre à des conditions ou à un prix avantageux, vous devez en informer aussi en premier lieu votre locataire. Le non-respect de cette obligation légale peut annuler la vente. 

Vous devez adresser votre lettre de congé pour vente au moins six mois avant l’échéance du contrat de bail. Ce délai de préavis est une exigence qui peut annuler la procédure de résiliation si elle n’a pas été respectée.

L’offre de vente faite au locataire est valable durant les deux premiers mois du délai de préavis de six mois prévu initialement. Si le locataire n’a pas accepté l’offre à l’issue du délai, il doit quitter les lieux au plus tard le dernier jour du préavis.

Depuis le 1er janvier 2018, le bailleur doit impérativement joindre à son congé, la notice d'information relative aux obligations du bailleur et aux voies de recours et d'indemnisation du locataire.

Vous pouvez remettre votre lettre de résiliation de bail à votre locataire :

  • Par lettre recommandée avec accusé de réception
  • Par signification d’huissier de justice
  • Par remise en main propre contre décharge signée du locataire

Vous pouvez aussi vendre le logement occupé. Dans ce cas vous n'êtes pas obligé d’en informer votre locataire, ni de lui donner congé.

Lien utile:

Votre démarche en ligne
En remplissant les formulaires que nous vous soumettons, vous obtiendrez via ces 4 étapes simples un récapitulatif concret de la procédure à suivre, pas à pas, mais également 1 document prêt à l’emploi pour finaliser votre démarche.
Démarche gratuite
Sans engagement
↓

11 646 démarches déjà réalisées

Réaliser cette démarche en ligne

↓
Démarche gratuite
Sans engagement
Nombre de documents
Nb. de document(s)
1 document
Nombre d'étapes
Nb. d'étape(s)
4 étapes
Temps nécessaire
Temps nécessaire
7 minutes
Document(s) généré(s) :
Donner congé à son locataire pour vendre son logement
Assurance auto Allianz
1 mois de cotisation offert
pour toute nouvelle
souscription d'un contrat auto